La réalisation de l’activité médico-sociale suit différentes étapes :


Analyse d’une demande d’admission

Accueil d’une personne
Projet d’accompagnement individualisé - planification
Mise en œuvre du PAI
Evaluation
Fin de l’accompagnement




Analyse d’une demande d’admission


Elle se fait sur dossier par le Psychologue de l’établissement et le Cadre Educatif. Un entretien peut être proposé à la personne faisant acte de candidature. Cette dernière peut être accompagnée par une personne de son choix (famille, tuteur, personne ressource) et une visite des ateliers est possible.
En fonction des disponibilités de l’établissement un stage de découverte peut être proposé.

Accueil d’une personne


Lorsqu’une personne est accueillie au CAT, elle est invitée à signer un contrat de soutien et d’aide par le travail (CSAT). Elle commence à travailler dans le cadre d’une période d’essai de 6 mois renouvelable une fois, période durant laquelle est élaboré le premier avenant à son CSAT.  Ensuite, chaque année l’équipe pluridisciplinaire élabore et propose à l’ouvrier son Projet d’Accompagnement Individualisé (PAI). Il est élaboré à partir des besoins de l’ouvrier et ceux repérés par le personnel encadrant.

Projet d’accompagnement individualisé - planification


L’avenant définit le PAI de la personne. Des axes de travail sont mis en place et planifiés pour accompagner la personne en fonction de ses souhaits et des observations faites par l’équipe technico-éducative.

Les axes d’accompagnement  définis peuvent porter sur :

    •    le travail (démonstrations, conseils, formation, adaptation du poste, rythme)
    •    l’autonomie sociale (soutien éducatif, aide à l’autonomie)
    •    le soin (orientations vers des structures de soins adaptés, soutien psychologique    ponctuel)
    •    la relation avec la famille (partenariat ou distanciation selon les besoins)
    •    l’aide administrative (conseils, guidance, aide à la compréhension de formulaires et documents)

Le PAI de chaque ouvrier résulte d’une réflexion d’équipe avec une réécriture à minima annuelle. Il est formalisé sous forme d’avenant au CSAT. Ce dernier est lu et expliqué à l’ouvrier qui donne son avis et peut le faire modifier si nécessaire. (Pour les personnes qui sont sous tutelle, la signature du représentant légal est obligatoire)
Chaque avenant est classé dans le dossier personnel de l’ouvrier et son dossier lui est accessible.

 

Mise en œuvre du PAI


Différentes réunions  permettent d’en modifier ou d’en ajuster le suivi. Les avenants sont actualisés chaque année.
Des bilans intermédiaires, des rencontres avec les familles et les partenaires médico-sociaux sont possibles selon les problématiques et projets des personnes.

Lorsque c’est possible, nous mettons en place des formations individuelles ou collectives pour les ouvriers.
La communication avec les ouvriers est permanente. Il peut solliciter son Moniteur d’Atelier, la Monitrice de Soutien ou le Cadre Educatif. Il peut également rencontrer un des délégués ouvriers, représentant du St ExCO ou du CVS (Conseil à la Vie Sociale).

En dehors des heures d’ouverture, toute personne peut nous joindre par téléphone (messages laissés au secrétariat, messagerie vocale sur ligne directe…) ou par mail.

Une communication régulière entre membres du personnel permet d’objectiver et de prioriser les difficultés présentées (ce qui peut être vécu comme accessoire pour un Moniteur peut être central pour le Psychologue et inversement).

 

Evaluation


Pour évaluer la qualité de l’accompagnement proposé au CAT, nous analysons annuellement la synthèse des Fiches d’Evaluation des Accompagnements Individualisés (FEAI), renseignées à chaque bilan d’étape (avenants au CSAT). De plus, des enquêtes de satisfaction des ouvriers sont conduites épisodiquement.

 

Fin de l’accompagnement


La fin de l’accompagnement est conditionnée par une démission de la personne, une réorientation vers un autre type de prise en charge ou une situation d'invalidité.