Les activités de soutien socio-éducatif en CAT (ESAT)


Tout doit concourir à ce que le travailleur handicapé accède à la notion de sujet pouvant évoluer dans un milieu le plus ordinaire possible. L’activité de soutien est constituée à partir des difficultés ou des besoins recensés, tout en tenant compte des envies de chacun. Les actions de soutien sont réfléchies en équipe pluridisciplinaire et notifiés dans les projets d’accompagnements  individuels (PAI), formalisés par les avenants au contrat de soutien et d’aide par le travail.

Le soutien en lien avec l’activité professionnelle :

    •    Solliciter les capacités évolutives des personnes
    •    Améliorer les conditions de travail
    •    Acquérir des savoirs et des savoir-faire pour le travail à réaliser

Exemples d’actions mises en place :

    •    Exercices de calcul en lien avec le métier exercé
    •    Soutien au code de la route en expliquant les mots, le vocabulaire et trouver une méthode d’apprentissage adaptée au handicap de la personne.
    •    Mise en place de supports visuels sur le poste de travail pour mieux comprendre un mode d’emploi,
    •    Utilisation de photos pour aider la personne à appliques des consignes multiples et successives.

Le soutien avec pour finalité l’autonomie :

    •    Favoriser la confiance en soi,
    •    Développer des compétences relationnelles,
    •    Se repérer dans l'environnement.

Exemple d’actions mises en place :

    •    Soutien thématique : le sens du travail, la capacité à entrer en relation avec les autres, la capacité à se situer dans son environnement, à se projeter dans l’avenir…
    •    Soutien individuel : temps d’écoute, de conseils, d’orientation et d’accompagnement vers un tiers (SAVA, CMP, CAF, associations sportives…)